OuiChine vous apprend à travailler plus efficacement avec les Chinois

Comment réseauter avec les Chinois au plus haut niveau

Avec l'Ambassadeur de Chine, S.E.M. Lu Shaye, au Chinese Business Club

Comment ai-je pu travailler avec des clients, fournisseurs et officiels chinois de haut niveau sans avoir fait d'études de mandarin ?

Et si accomplir vos projets avec les Chinois n'était pas si compliqué qu'on veut vous le faire croire...

Jusqu'à aujourd'hui on vous a fait comprendre que pour réussir avec les Chinois, vous devez être accompagner d'un "expert Chine".

Un "sachant" maîtrisant les codes culturels chinois et qui, évidemment, parle mandarin couramment.

Avez-vous deviné pourquoi les "experts Chine" vous accompagnent, certes, mais ne vous forment pas ?

C'est simple.

Les professionnels ayant eu le flair de développer de l'expérience avec les Chinois, hé bien... ils veulent garder cette précieuse expérience pour eux...

Car ça a beaucoup, beaucoup de valeur.

Et plus que jamais au 21ème siècle quand la Chine devient numéro un partout.

Oui, faire appel à un intermédiaire est souvent une étape nécessaire, mais soyons clairs dès le départ :

Néanmoins, vous n'atteindrez pas vos objectifs professionnels avec les Chinois en misant tout sur l'expert qui vous conseille.

Au contraire...

Citation de Lao Zi pour réussir

"La seule façon d'accomplir

est d'être."


Lao Zi - sage chinois considéré comme le fondateur du Taoïsme

Vous voulez réellement profiter de l'essor chinois dans votre carrière ou vos affaires, pour ne pas passer à côté de cette opportunité historique ? 

Ainsi, comme le disait Lao Zi il y a déjà très longtemps, vous allez devoir apprendre à "être".
C'est-à-dire développer un bagage de compétences opérationnelles pour devenir vous-mêmes plus performants avec les Chinois.

Les spécialistes appellent cela : "augmenter son intelligence culturelle".

En un mot, il s'agit de développer votre propre savoir-faire avec les Chinois.

Par exemple :

  • travailler efficacement avec les Chinois (voir notre article ici)
  • négocier avec les Chinois
  • décoder les réactions de vos interlocuteurs chinois
  • composer avec la mentalité chinoise
  • gérer le choc culturel dans la durée

Plus que savoir parler mandarin, ce savoir-faire détenu par quelques spécialistes vous fera sortir du lot avec les Chinois.

Et surtout les capacités que vous allez développer vous seront utiles toute votre vie pour vos projets avec la Chine.

Votre meilleur investissement chinois

Oui ! Contrairement aux intermédiaires auxquels vous pouvez faire appel et aux opportunités que vous rencontrez...

Les fondamentaux de la pensée chinoise ne changent pas !

En fait ça fait même 5000 ans que cela dure, la civilisation chinoise étant la seule à n'avoir jamais disparu.

C’est très important si vous avez vraiment l'ambition de prendre votre part du gâteau chinois.

Car ce serait réellement risqué de tout miser sur des "experts" extérieurs qui peuvent disparaître.
Ou encore des opportunités de marché qui seront peut-être périmées dans 2 ou 3 ans.

Vous pourriez perdre tout votre investissement en une nuit !

Alors que si vous avez un projet motivant pour les Chinois, avec de vraies compétences pour leur vendre... Vous pouvez être certains que la mentalité chinoise ne va pas changer à la prochaine lune.


Vous comprenez maintenant pourquoi je base ma stratégie depuis 12 ans sur ce savoir-faire car il est :

  • rare, car très peu connu et demandant un réel effort d'apprentissage, ce qui va radicalement vous différencier de la masse des étrangers aux yeux des Chinois
  • indispensable, car en tant qu'étrangers c'est l'unique moyen d'avoir des relations personnelles et d'affaires riches avec eux
  • durable, car basé sur la culture chinoise considérée comme la plus ancienne au monde, donc vous êtes sûrs de toujours pouvoir l'utiliser dans vos projets chinois

DÉCOUVREZ POURQUOI J'ÉTAIS "OBLIGÉ" DE CRÉER OUICHINE...

Les Chinois, OuiChine et moi

C'est l'histoire d'un (très) heureux hasard, enfin... si vous croyez encore au hasard 😉

Voyez plutôt :

En 2008, j'ai choisi la Chine pour mon stage de fin d'études parce que c'était l'année des Jeux Olympiques de Pékin. 

C'était "The place to be" comme disent nos amis anglo-saxons.

A l'époque, j'avais 23 ans et ne parlais pas un mot de chinois.

Evidemment tout le monde m'avait conseillé de choisir les États-Unis où je pouvais aussi partir.

Parce que c'était la première puissance, et que la culture était plus proche de la mienne, ce serait plus facile.

Sauf qu'il y a deux choses que "tout le monde" n'avait pas vu, et qui ont été mes deux grandes chances lors du même été à Paris.

Sans quoi je n'aurais jamais percé professionnellement, ni même fondé ma famille que j'aime plus que tout :

  • chance N°1 : un expatrié pendant plus de 10 ans en Chine m'avait expliqué les opportunités professionnelles exceptionnelles pour les jeunes cadres occidentaux dans ce pays. Celui-ci avait été très jeune chef de la construction du premier gratte-ciel de Pékin
  • chance N°2 : un avocat d'affaires français en Chine de haut vol m'avait dévoilé plusieurs projets chinois pharaoniques qui les rendraient leader mondial avec des chiffres à peine croyables...

Forcément, avec ces infos en or n'importe quel ambitieux aurait sauté dans le premier avion !

Comment OuiChine a débuter

Nota : cette photo n'a pas été prise lors de mon premier vol vers la Chine quand j'étais stagiaire. Je n'avais pas les moyens de me payer ce genre de siège !

Elle a été faite quelque part dans les nuages entre Paris et Shanghai en 2010, alors que ma carrière était bien lancée.

Mais je vous montre celle-là car, comme vous sans doute... je n'ai pas beaucoup de photos de moi en avion 🤣

Comment j'ai croqué le gâteau chinois

Comme vous pouvez le voir, des années avant de former les gens au sein de OuiChine, je gagnais déjà bien ma vie en travaillant avec les Chinois.

La preuve, j'avais encore tous mes cheveux !

J'ai créé OuiChine pour apprendre au plus grand nombre à tirer profit, comme moi, de l'essor économique chinois.

Ma première réussite a été de me faire recruter au sein du département international d'un cabinet de conseil en stratégie chinois en 2008.

Dans ce cadre, ma mission était de former une équipe pour attirer les investissements étrangers dans un éco-parc industriel chinois à 1h de Pékin.

Comme me l'avait expliqué cet expatrié du BTP, il y a un toujours un "effet multiplicateur" en Chine. On se retrouve très vite avec des responsabilités et des ordres de grandeur impossibles dans d'autres pays.

Plus précisément, dans mon cas je me retrouvais à 23 ans avec :

  • la stratégie d'un parc industriel gigantesque entre mes mains (270 km2, presque 3 fois la superficie de Paris !)
  • une équipe de 5 personnes à manager
  • un budget annuel de 150K€ à gérer

Voilà un petit visuel du projet :

Stratégie de développement en Chine

A force d'accumuler de l'expérience en travaillant au quotidien avec des Chinois dans le secteur industriel, j'ai voulu profiter encore plus de l'effet multiplicateur qu'offre la Chine.

Tout en aidant mon pays à profiter du développement chinois qui s'accélérait sous mes yeux.

Le mandarin n'est pas un obstacle

Aussi, j'ai tenté ma chance et j'ai pu intégrer l'Ambassade de France en Chine, sans jamais avoir passé le moindre diplôme de chinois !

Au sein du département Industries-Transports-Infrastructures de la section commerciale de l'Ambassade, j'ai pu :

  • étendre ma zone d'expertise à l'ensemble de la Chine de l'Est
  • accompagner de nombreuses entreprises sur le marché chinois
  • développer un nouveau savoir-faire avec des interlocuteurs chinois au plus haut niveau (ministres, patrons, universitaires...)

Voici une photo de mon dernier jour à l'Ambassade et la lettre de recommandation que j'ai reçue pour mes états de service :

Ma mission à l'Ambassade de France en Chine prend fin

Comme les collègues : rasé de près et coupe de cheveux officielle !

Lettre de recommandation pour l'accompagnement des entreprises en Chine

Au contact permanent des chiffres hallucinants du monde des affaires en Chine, je commençais à bouillir.
Alors, il fallait que je lance tôt ou tard mon propre business !

Après quelques péripéties dans le salariat, j'allais encore accéder à une info en or massif grâce à mes contacts en Chine du Sud.

Et cette information allait me convaincre définitivement de passer à l'action. En effet, toutes les robes haut de gamme vendues en Europe et aux États-Unis sont fabriquées dans la ville de Shenzhen, près de Hong Kong.

Une terre d'entrepreneuriat

Avec un associé chinois et un associé français, nous avons donc fondé une société de robes haut de gamme conçues en France et fabriquées en Chine. Notre innovation : les robes étaient vendues directement aux clientes sans aucun intermédiaire, la qualité premium à prix accessible !

Sur cette photo je contrôle le rendu sur ordinateur du shooting photo fait par l'équipe à Shenzhen :

Robes haut de gamme fabriquées en Chine

Et voici un aperçu du site Internet dans sa version anglaise :

Robes fabriquées en Chine

Revendu depuis, ce business a été d'une intensité exceptionnelle. Effectivement, les choses vont si vite en Chine que j'ai coutume de dire : "là-bas 3 années écoulées en valent 10 ! À tout point de vue !"

Les Eldorados chinois

Après ces 3 projets réussis avec les Chinois dans des domaines différents, j'ai voulu tester ensuite s'il était possible de continuer à surfer sur le développement chinois, mais depuis ma région d'origine en France.

J'ai été recruté par un groupe gérant plusieurs châteaux du Sud de la France, dont le plus grand de Provence, notamment dans le but d'attirer plus de touristes chinois. Voici l'extrait d'un document en chinois de présentation des châteaux :

Documents touristiques en chinois

Plongeant corps et âme dans ce secteur florissant j'y ai trouvé là encore des opportunités historiques.
Désormais les Chinois sont de très loin les touristes les plus nombreux et les plus dépensiers au monde ! Devant les Russes et les Américains !

J'ai aussi constaté sur le terrain que tous les acteurs touristiques, privés ou publics, voulaient croquer leur part du gâteau chinois.

Travaillant sur de nombreuses études de marché j'ai alors pris conscience que, au-delà de mon cas personnel, la réussite professionnelle avec les Chinois est désormais possible dans tous les pays du monde.

Et dans pratiquement tous les secteurs d'activité : tourisme, recherche, industrie, technologies, arts...

Citez-moi un domaine et je peux certainement vous parler d'au moins une success story avec les Chinois, à laquelle j'ai personnellement participé ou que j'ai étudié, quand ce n'est pas des dizaines...

Après des décennies de fermeture, les Chinois se sont ouverts au monde plus rapidement qu'aucun autre peuple dans l'Histoire, et ils se montrent prêts à travailler partout dans le monde avec les audacieux.

Mais...

Encore faut-il faire un pas vers eux !

Les Chinois nous offrent des opportunités inouïes en Chine ou directement chez nous, mais encore faut-il aller vers eux pour les saisir !

Au fur et à mesure que j'analysais les facteurs m'ayant conduit au succès dans mes projets avec les Chinois, je prenais conscience de quelque chose de fondamental. Bien peu nombreux sont ceux qui savent qu'il est possible de tirer parti de la croissance chinoise, sans parler mandarin ni même aller en Chine.

Pire, tout est fait (ou presque) pour que vous considériez le fait de travailler avec les Chinois comme très difficile, voire dangereux.

J'ai commencé à analyser le traitement médiatique réservé à la Chine en France et d'autres pays francophones. Celui-ci est négatif ou réducteur à 99%, et ça m'a sauté aux yeux ! Il fallait absolument partager mes réussites avec les Chinois et apprendre aux autres à faire de même.

L'élément déclencheur a été les réflexions blessantes d'individus "bien sous tous rapports" sur les "origines" de mes enfants franco-chinois.

Un tel décalage entre mon parcours réussi avec les Chinois, ainsi que celui de beaucoup d'autres, et l'image réductrice que les gens avaient des Chinois n'était plus tenable.

C'était décidé, j'allais consacrer le plus clair de ma vie professionnelle à apprendre aux gens à bâtir des relations professionnelles solides avec les Chinois.

Une équipe pour vous former sur la Chine

L'agence OuiChine en juillet 2019, une belle année !

Dans ce but, nous avons d'abord créé une agence pour accompagner les professionnels sur ce marché. Ainsi, l'acquisition de ce savoir-faire avec les Chinois enfin accessible au plus grand nombre ! Enfin, l'agence a été également reconnue en tant qu'organisme de formation en France.

Puis nous avons commencé à donner des conférences à l'international sur ces sujets.

Acteurs du changement avec OuiChine

Aujourd'hui, je transmets le savoir-faire que j'ai acquis dans le monde professionnel avec les Chinois à ceux qui disent "oui à la Chine", ceux qui veulent activement tirer parti du développement chinois.

Et voilà ! Maintenant vous comprenez pourquoi ce site s'appelle "OuiChine" !

Pour moi, dire oui aux Chinois n'est pas adhérer à un système ou à un idéal de vie d'Extrême-Orient.

C'est simplement reconnaitre que, puisque qu'ils deviennent leaders dans la plupart des domaines, notre avenir à tous se construira en partie avec eux, qu'on le veuille ou non.

Et c'est décider d'être acteur de ce changement historique à l'oeuvre, et d'en tirer parti dans votre carrière ou vos affaires, plutôt que de rester sur le côté.

Mon cas n'est pas unique, loin de là ! Les témoignages de mes clients montrent aussi que développer ce savoir-faire avec les Chinois n'est pas réservé à quelques passionnés de la Chine.

Et vous, qu'attendez-vous pour apprendre et accomplir votre ambition avec eux ?

Vous serez équipés au mieux pour réussir au 21ème siècle.

À votre succès avec les Chinois !

David Boursaly - Fondateur de OuiChine


OK, mais par où commencer ?

Si vous ne l'avez pas encore dévoré, vous êtes libre de recevoir gratuitement mon programme vidéo

"5 Clés de Réussite avec les Chinois"

Il vous aidera notamment à devenir rapidement opérationnel pour travailler avec les Chinois, et à comprendre les principes clés pour atteindre vos objectifs professionnels avec eux ! 

100% conseils et bons plans Chine. Jamais de spams. Email sécurisé. Désabonnement en 1 clic.